Question de principes ?

wpid-wp-1429126122158.jpeg

C’était surement un lundi,

Un de ces matins où j’officialise une pensée gardée trop longtemps secrète.

Après des mois à limiter mon alimentation via des « semaines sans »

Sans viande, Sans gluten, sans sucres raffinés….

Car j’ai toujours su qu’il y a du trop dans mon assiette,

Tous en fermant les yeux au moment des repas.

 

La faim je ne l’aime pas car je la trouve animale,

Cette envie de combler un vide ou de faire taire un gargouillis.

Cette pulsion qui me fait manger trop vite et trop tout court d’ailleurs.

Et qui m’empêche simplement de prendre le temps,

– De réfléchir à ma liste de course,

– D’analyser certaines publicités aberrantes

– De lire les étiquettes des produits que certaines enseignent osent de me faire manger…

– De réfléchir à ce qui est dans mon assiette pas au moment présent,

Mais au traitement de ceux hommes et bêtes qui ont contribués à la remplir

Parce que si je le prenais ce temps, j’aurais souvent l’appétit coupé!

 

Dans la majorité des cas je mange par plaisir,

C’est une bonne chose pour ma santé, car je choisis avec soin.

Par contre un vrai problème pour ma ligne,

Car je ne sais plus distinguer la faim de l’envie de manger.

Ce sujet vaut bien un article complet…

Mais ce n’est pas ce dont je veux parler aujourd’hui.

 

Ces derniers temps j’ai vu plusieurs reportages sur l’alimentation.

J’ai particulièrement apprécié ces deux la.

« Quand manger sain devient une obsession »

« Les requins de la colère »

 

La nourriture est l’histoire personnelle de chacun.

Je ne veux convaincre personne juste partager mon point de vue.

D’une façon ou d’une autre il faudra reconsidérer notre alimentation.

Comment nourrir 6 milliard de personnes? Différemment !

Méthodes de pêches aberrantes, pesticides, aliments transformés, irradiés,

bourrés de sel et d’additifs, animaux maltraités, employés exploités etc….

Il faut aller plus loin que les publicités aseptisées pour changer,

ou assumer en connaissance de causes.

 

Je ne vais pas devenir végétarienne parce que j’aime la viande, le poisson.

Mais aussi les œufs, le beurre ou le miel.

J’ai opté pour le flexitarisme.

Une alimentation plus réfléchie et plus saine (biologique, de saison)

avec moins de viande, moins de produits raffinés ou transformés.

Avec la conscience que la nourriture est une notion sociale et économique.

Qui nécessite justement de la flexibilité.

 

Aujourd’hui, je veux choisir de soutenir une production plus saine.

Je ne veux plus cautionner une culture déraisonnée qui m’empoisonne à petit feu.

Je refuse d’être la complice d’éleveurs qui entassent des animaux dans le noir.

Je ne serais plus la consommatrice naïve qui avale sans réfléchir.

J’ai déjà même mis la main à la pate pour mes cosmétiques.

Exit les crèmes dosées à 2% je commande des produits purs éthiques & efficaces.

Parce que je reste persuadé de bons aliments viennent,

De végétaux biologiques et d’animaux sereins élevés avec respect.

Vous en doutez ?

Regardez Le meilleur Jambon beurre & Steak Trip .

 

Ma biblio

La méthode flexitarienne – Format Kindle

Adoptez la slow cosmétique – Format Kindle

Paris Végétarien – Format Papier

Paris Bio – Format Papier

Ceci n’est pas un régime –  Format Papier

 

 

 

 

8 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. mychuchotis dit :

    Je suis aussi flexitariste ! (flexitarienne?) et je me suis rendue compte par hasard l’an passé que je l’étais depuis des années! J’avais fait un petit article sur le sujet, et je pense qu’on est beaucoup à se retrouver dans ce que tu dis : consommer mieux, plus sain sans tomber dans le « tout rien » ! Parfois j’aurais envie de retirer gluten, viandes, sucre complètement de mon alimentation de consommer que du cru, du non cuisiné…mais je me contente de réguler, de diminuer et de consommer plus de fruits et légumes (bios!!) car je me rends compte que je ne peux pas le faire totalement chez les gens ou au restau. Le gluten reste ma seule bonne surprise, je trouve ça hyper simple de baisser sa conso de gluten pour les non-allergiques (car pour les intolérants c’est bien plus complexes il y a des « traces » partout), car il y a beaucoup d’autres choses à consommer! Quand je ne fais pas un écart chez des amis, je peux faire des semaines entièrement sans gluten sans avoir l’impression de faire des concessions! Le premier reportage que tu évoques, j’ai envie de le regarder, mais j’ai peur de découvrir que j’ai fait de la nourriture une obsession !! Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. missmllblog dit :

      Youpi je ne suis pas seule !
      Enfin dans le monde réel car sur la toile on trouve plein d’infos.
      Quant à l’appellation, on va dire qu’on est « flexi » :o)

      On est d’accords. C’est un mot nouveau pour une attitude que l’on vit souvent depuis longtemps.
      J’ai été séduites par ce concept de manger avec intelligence.
      Plus de meilleur, moins de mauvais en fonction de l’endroit et du budget.

      Le reportage est vraiment top.
      C’est d’ailleurs grâce à lui que j’ai découvert le régime flexi.
      Il fait un tour d’horizon des modes alimentaires et parfois c’est assez drôle.
      Il y a un mec m’avait marqué avec son régime à base de viande et de gras.
      Dans son café du matin il mettais une ½ motte de beurre, des épices, de l’huile….
      Mais il avait une vrai théorie derrière ça ! (perso il ne m’a pas convaincue…)

      Bref ces derniers mois je me posais beaucoup de questions.
      J’ai cherché un maximum d’infos et je suis contente de ce que j’ai trouvé.
      Un collègue vient de me prêter un livre que je dévore depuis hier
      « Faut-il manger des animaux » de Safran FOER
      Ma consommation de viande est un sujet important pour moi en ce moment.
      Je m’attendais à un plaidoyer pour le végétarisme et bien je dirais que c’est plus flexible !

      Je suis sure qu’on en reparlera
      Bizoooo

      J'aime

  2. sissou38 dit :

    Merci pour cet article qui résume en gros assez bien ce que je pense. C’est vrai que le contrôle de la nourriture ne doit pas devenir une obsession, manger doit rester avant tout un plaisir. Avec des produits sains c’est encore mieux !

    J'aime

    1. Miss MLL dit :

      Hello Sissou. Merci d’être passé chez moi :o) je suis contente qu’on soit de plus en plus à réfléchir à ce qu’on mange, plus sains c’est toujours mieux pour nous tous au final.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s