Le temps

le

 

wpid-34559_374290108_cheveux_h140055_l1.jpg

En ce moment j’en manque cruellement.

J’ai pourtant les mêmes 24h qu’avant.

Mais je ne trouve plus ce temps que je me dédiais auparavant.

 

J’ai l’impression de ne plus parvenir à le prendre,

Mais de le contraindre (vainement) pour l’étendre ou le réduire.

Tout tient sur mon Outlook, le pro, comme le perso.

Les engagements de janvier et ceux de février.

Les prochains jalons qui vont rythmer les mois à venir.

Tout tient sur un écran :

Summum de l’organisation?

Ou pathétisme moderne d’une petite vie pixélisée?

 

Ce temps,

Je m’obstine à le compter.

 

La journée, quand j’essaie de tout concilier.

Le temps pour moi, celui pour mon couple et la part pour mon entreprise.

Dès que l’un des trois les est plus conciliant,

Les deux autres se disputent le précieux butin.

 

La nuit, il semble m’échapper.

Le moindre bruit me réveille,

Et c’est le la routine des calculs qui s’enclenche :

2h du matin… cette nuit ne finira jamais

5h du matin… mais pourquoi je ne dors pas?

7h du matin….

Si seulement, repartir quelques heures en arrière.

 

Je ne sais pas pourquoi le temps me hante en ce moment.

Je le jauge en permanence.

Entre avance et retard, j’ai l’impression de ne pas être à l’heure.

Sans même savoir à quel rendez-vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s