Choisir ses médias

le

Les news

Après les attaques de Charly Hebdo, j’ai eu du mal à reprendre mon PC.

Paralysée par une angoisse viscérale que je ne pouvais retranscrire dans les mots.

Ces mots qui avaient déjà été prononcés plus ou moins bien par d’autres.

66 millions de Charly, ça fait un brouhaha incroyable sur les réseaux sociaux.

Du coup de n’est ni évidant ni même nécessaire de faire entendre sa voix.

 

Comme la masse j’ai tenté d’avoir le fameux Charlie Hebdo.

Après plusieurs échecs j’ai téléchargé l’app via Play.

Moi la fan de ma Kindle,

J’ai été déçue de ne pas pouvoir lire mon journal dessus.

J’ai du me contenter de l’écran de mon smarphone 😐

J’ai aimé l’édito et certains dessins dont la couverture.

Charlie a un humour grinçant & vulgaire qui n’est pas le mien.

Bien sur que je le savais avant même de l’acheter.

Cet achat c’était un acte militant.

C’était aussi une volonté de me faire ma propre idée.

De ne pas me contenter des résumés partiaux des médias.

J’en ai tellement marre de ces chaines d’info qui nous « pré-machent » tout.

S’il y a bien une chose qui m’a plu dans Charlie Hebdo,

C’est la volonté de faire réfléchir.

J’aime cette sensation piquante liée au dessin de presse.

J’adore l’effort de compréhension nécessaire pour le déchiffrer.

L’aimer ou pas, c’est tellement secondaire.

Quand je regarde un dessin de presse, je sens une vivacité une intelligence.

Je suis dans une démarche active.

Quand je suis les news sur BFM/ I télé,

Je vois des gens qui essaient de meubler du vide avec des courants d’air.

Je sens ce climat anxiogène qui me rempli,

Il n’apporte aucune information réelle et encourage les sous entendus.

 

Quand j’étais ado, mon oncle m’a offert deux livres.

Vipère au Poing d’Hervé Bazin en me disant « Tu mettras peut être 10 ans à te lancer

mais quand tu le liras tu vas adorer ».

Evidemment il avait raison sur toute la ligne.

Puis Cahier d’un retour au Pays Natal « Avec ce livre tu seras comme des millions de c***

Qui l’ont dans leur bibliothèque mais c’est important de l’avoir car c’est un auteur important pour la

Martinique. Et si un jour tu veux le lire, il sera là. »

Aujourd’hui je fais pareil avec mes neveux et nièces.

J’aime qu’ils aient les versions originales à disposition.

 

Mon Charlie Hebdo, comme des millions d’autres je l’ai.

Je ne le comprends pas toutes ses références, et je n’ai pas ri à toutes ses blagues.

Mais je sais qu’il doit exister surtout s’il ne me fait pas marrer.

Parce que lorsque je le lis, je sens le temps consacré

A l’écriture des textes, à la conception des dessins, à la maquette.

Alors je vais continuer de l’acheter de temps en temps,

Même une fois que le buzz sera passé.

Pour soutenir un média que j’ai choisi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s