Qui Suis-Je ?

 

 

wpid-wp-1421482828379.jpeg

Je suis une femme…

Qui a du mal à reprendre l’écriture depuis les attentats de Janvier 2015.

Mise KO par les événements et certaines réactions en chaine nauséabondes

« Je suis Charly » comme des millions de personnes,

Qui se sont sentis attaquées personnellement.

Et qui elles non plus, ne lisaient pas ce journal avant les attentats.

Comme elles j’ai téléchargé Charly Hebdo pour plusieurs raisons.

Le soutien aux survivants & à l’esprit Charly Hebdo.

Mais aussi afin de me faire ma propre idée sur cette ligne éditoriale.

Ce  style satirique dont les  medias nous ont tant parlé (après coup)

Qui va souvent de pair avec des grincements de dents,

Lorsqu’il touche un sujet sensible comme la Politique,

Les Religion & préjugés en tous genres.

Mais s’il a bien une chose dont je n’ai jamais douté

C’est que c’est facile de soutenir la liberté de parole,

De ceux qui pensent comme nous.

Le challenge sera toujours de soutenir les autres.

 

Je suis cette femme…

Trop immature pour gérer les news en flux constant.

Je ne sais pas en regarder le fond sans analyser la forme:

Je m’insurge contre le survol des sujets, leur hiérarchie

Ainsi que les termes employés pour qualifier par exemple,

« Ces Français d’origine étrangère »

Je vois rouge face à ce besoin constant d’occuper l’espace H24

De résumer aux gens les interviews qu’ils devraient regarder intégralement.

De leur expliquer comme s’ils ne pouvaient plus analyser eux même.

Et je me méprise, en situation de crise, de ne pas arriver à décrocher

Sachant que le suivi constant n’apporte rien,

A part encourager un climat déjà anxiogène.

 

Je suis de celles qui s’interrogent…

Peut-on choisir d’aller à l’encontre de ses préjugés sur cet autre?

En cette période de guerre de l’image et de propagande.

Chacun est persuadé d’avoir raison.

D’un côté des mécréants dépravés qui ne respectent rien.

De l’autre des arriérés faibles d’esprit avides de sang.

Chacun ses gourous, ses discours justifiants la haine de l’autre.

Le musulman, le juif, l’athée, le journaliste, le fanatique…

A ces discours de haine,

Est-on tous libres d’opposer notre libre arbitre ?

Sur fond de débat sur la liberté d’expression,

Cette notion culturelle tellement propre à chaque pays.

Je me rends compte que même si l’on ne peut pas tout dire,

Les messages des « divergents » trouvent toujours leurs voies.

Résistants ou fanatiques leurs idées antithétiques prolifèrent partout.

Chaque mort crée des émules de part et d’autres.

Je ne peux que (vainement?) espérer que nous apprendrons

à nous opposer avec des mots plutôt qu’avec des armes.

wpid-wp-1421612340483.jpeg

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s