La femme en bleu

wpid-photogrid_1412445075419.jpg

 

Je ne sais pas ce qui m’a poussé vers ce livre.

Quand je regarde le titre et la couverture….

Je me demande à quoi je pensais !

Mais après avoir lu « Khadija » et « Les Proies »,

Je crois que je voulais poursuivre ma balade orientale.

 

Ce livre est une partie de l’histoire de Bilquis.

L’ainée d’une famille nombreuse, modeste et heureuse.

Une vie partagée par des milliers d’afghanes.

Mais un jour, son enfance prend fin au bord d’une rivière.

Le crime certes ne sera jamais puni.

Mais pire encore, il va la marginaliser.

Elle ne le sait pas encore, mais sa vie vient de prendre un tournant.

Et personne ne sèchera les larmes de cette enfant,

devenue femme bien trop brutalement

 

Les relations hommes-femmes sont différentes dans chaque pays.

Si en France le viol est un crime.

En Afghanistan, c’est une relation hors mariage.

Et celle qui n’arrive pas à l’empêcher,

Par ce qu’elle n’en a pas la force physique ou/et mentale

L’a forcément souhaité….

Dès lors, tous deviennent acteurs de sa déchéance.

Mère, amis, hommes, famille, voisins, enfants.

Tous rejettent, méprisent et agressent la « Fâéché ».

Cette « femme de mauvaise vie » qui apporte le déshonneur par son contact.

 

Son histoire crue est bouleversante.

Et tellement injuste pour des yeux occidentaux.

« Elle avait 25 ans…. Elle en paraissait 40…. »

Je vous laisse lire la suite

 

 Ou trouver cette perle non rare?

Morte parmi les vivants : Une tragédie afghane

De Freidoune Sahebjam

Format : Format Kindle

Nombre de pages de l’édition imprimée : 323 pages

Editeur : Grasset (5 novembre 2003)

ASIN: B008FQNLGQ

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s