En direct du couloir de la mort

le

wpid-photogrid_1405609462742.jpg

 

« Dans les prisons américaines, plus de 3000 condamnés à mort,

dont de très nombreux Afro-Américains, attendent aujourd’hui, 

dans des conditions souvent inhumaines, leur exécution.

C’est la terrible réalité que vit depuis 1982 un de ces hommes en sursis,

et qu’il raconte dans ce livre poignant, publié pour la première fois en 1995. »

 

Ce livre m’a été recommandé par un ami qui n’aimait pas lire.

Je crois même qu’à l’époque il m’avait dit

« Je n’en ai lu qu’un par plaisir et c’est celui-là »

Il s’agit encore d’une autobiographie après celles de B. Bhutto et N. Mandela

Celle d’un homme noir coupable de meurtre

ou de se trouver au mauvais endroit, au mauvais moment

et qui le paiera le restant de ses jours.

Journaliste, militant pour la cause noire, chauffeur de taxi, détenu célèbre, écrivain,

Wesley Cook de son vrai nom, a plusieurs cordes à son arc.

 

Un soir de décembre 1981 il est accusé du meurtre de sang-froid d’un policier.

6 mois plus tard le verdict de condamnation à mort tombe.

Il passera plus de 7300 jours dans le couloir de la mort avec des questions

que je ne n’imagine même pas.

En 2001 il est condamné à vie.

Je me demande ce qui est pire dans cette affaire.

Être un innocent condamné à mort?

Attendre chaque jour l’annonce de son assassinat légal?

Se dire que peu importe le jour on mourra en tant que criminel dans une prison?

Ne vous y trompez pas, j’ai toujours été favorable à la peine de mort.

Je me dis que c’est la seule condamnation qu’on applique réellement.

Je suis forcément de parti pris parce que plus jeune,

un de mes proches a été assassiné.

Le meurtrier n’a pas purgé sa peine intégralement alors que pour mon ami c’est fini.

Je me rends compte en réfléchissant bien que je pourrais nuancer mon propos.

Je suis pour l’application de la justice.

A chaque crime, une sanction pour responsabiliser le fautif

et soulager un peu les proches.

Pour cela, la justice doit condamner et la peine être effectuée en entier.

Dans cette affaire le côté « perpétuité » pour une personne dont on peine

à prouver la culpabilité me mets mal à l’aise.

J’ai l’impression qu’il est coupable jusqu’à preuve du contraire.

Comme s’il était au purgatoire en attendant le délibéré d’un jugement.

D’une veille affaire qui 30 ans après déchaîne toujours les passions dans le monde entier.

 

J’ai lu ce livre il y a plus de 5 ans.

Tellement de choses importantes et insignifiantes se sont passées dans ma vie.

Lui il a été incarcéré avant même que je vienne au monde.

Et aujourd’hui après toutes ces années,

on ne peut toujours pas affirmer sa culpabilité.

 

Ou trouver cette perle non rare?

En direct du couloir de la mort

Auteur : Mumia Abu-Jamal

238 pages

Editeur : Editions La Découverte (23 novembre 2006)

ISBN-10: 2707151467

ISBN-13: 978-2707151469

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s