La Française qui ne ressemble pas assez à une Française

Metissage

Ce petit texte pour finir une conversation commencée sur Facebook.

Et comme le dit mon homme il faudrait que je m’implique moins dans les discussions insipides

« Arrête de te battre avec des gens qui en plus ne sont pas capables de comprendre »

Certes j’ai eu le dernier mot sur Facebook….

Mais je me sens hyper frustrée par cette conversation

 

Tout est parti d’un livre que j’ai découvert et que j’ai voulu faire partager.

Apparemment, « rue case nègre » est un classique de la culture antillaise.

Tout le monde semblait le connaître sauf moi !

J’adore lire et j’ai une bibliothèque plutôt sympa.

Beaucoup de littérature, française, antillaise, africaine et asiatique chinés au gré de mes expéditions dans des librairies.

Et tout ceux que mes amis m’ont recommandé

Quoi de mieux qu’un bon bouquin qui vous ouvre de nouveaux horizons?

 

Et il y a une petite phrase à la con qui n’est pas passée.

En gros c’était « en temps qu’Antillaise tu aurais dû commencer par tes classiques »

Si j’étais dans une bande dessinée on aurait vu une tête de mort, un éclair et un gros nuage noir.

 

Mes parents sont nés à la Martinique.

Et une grande partie de ma famille y vie encore

Surtout mon Tonton Mathieu qui est pour moi l’une des personnes les plus importantes

C’est lui qui m’a transmis la culture antillaise.

Il m’a appris à parler créole et à comprendre l’histoire des antillais.

Car cette histoire passe tellement par les mots !

 

Aujourd’hui après son AVC c’est moi qui lui lis des histoires en créole.

A lui, qui m’a appris tout appris en m’appelant « Moun’Métropole »

 

Moi, je suis née en France.

C’est mon chez moi.

L’endroit dont je comprends le mieux les us et coutumes.

Je voyage beaucoup, et lorsqu’on me demande d’où je viens je réponds que je suis Française.

Mais cette réponse ne suffit jamais et encore moins aux noirs.

 

Je suis Française, de naissance, de cœur, de vie et surtout ça m’agace de me justifier comme si je devais expliquer ma couleur.

L’histoire est telle que les Petites Antilles n’ont jamais été reconnue comme des pays à part entière.

Tous les Antillais sont donc des métisses à la base.

Surtout ceux qui ne vivent sur ces Iles.

Et c’est ce métissage qu’on devrait respecter.

Les noirs ont été tellement malmenés par l’histoire qu’il est très mal vu d’avoir une double culture

Même en ayant toute ma vie en France ma couleur devrait faire que je me sens Martiniquaise avant tout.

Mais non !

Etre Antillaise, ce n’est pas juste une couleur !

 

Je suis une citadine Française.

Je suis née en France, j’y ai fait mes études et j’y vie.

Je ne vois pas pourquoi je devrai en avoir honte.

Et surtout je ne comprends pas pourquoi les gens se permettent de donner leur avis limité et très peu réfléchi sur mon identité.

Etre noire et se considérer chez soit dans un pays blanc.

C’est ça être une « Bounty » ?

 

Pour moi un noir qui nait et vie en Chine est chinois.

Pourtant il y aurait toujours au moins un imbécile pour lui dire comment il devrait se sentir et à quel pourcentage.

Mais être noir c’est tellement plus qu’une simple couleur de peau.

Je suis une Française Noire.

En fait, c’est à moi seule de ressentir ce que je veux être.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s